Renato Cudicio, CEO de Arsha Consulting, présentera aux exportateurs québécois les « 5 clés pour réussir en Inde » lors du salon Classe Export à Montréal le 13 et le 14 mai 2015.

Arsha Consulting, basée depuis 2006 à Bangalore, la Silicon Valley de l’Inde, a pour mission d’accompagner les sociétés canadiennes et françaises dans leurs projets d’import-export ou d’implantation dans le sous-continent indien.

Malgré les opportunités présentées par l’Inde, les entreprises canadiennes sont peu nombreuses dans le sous-continent (voir l’article de notre blogue ici).

La perception de l’Inde à l’étranger ne l’aide pas à attirer les entreprises, les problèmes de bureaucratie, de délais, de corruption et les doutes sur la qualité semblant être souvent des barrières infranchissables.

La réussite est néanmoins possible, comme les nombreuses entreprises étrangères implantées dans le pays l’ont démontré. Si trouver la bonne approche pour entrer sur le marché est indispensable, il est encore plus important de s’associer dès le début avec un conseiller fiable.

Durant la visite du Premier ministre indien Narendra Modi au Canada le mois dernier, 16 ententes commerciales ont été conclues entre des entreprises indiennes et canadiennes, portant sur différents secteurs comme l’aérospatiale et la défense, l’éducation, l’énergie, l’exploitation minière, l’infrastructure, les technologies durables et la technologie de l’information et des communications. La visite a renforcé les relations entre les deux pays et ouvre la voie pour de futures collaborations commerciales.

Avec sa classe moyenne de 200 millions de consommateurs, sa population jeune disposant d’un pouvoir d’achat important, son nouveau gouvernement qui favorise le développement et encourage le concept « Make in India », l’Inde est devenu un marché incontournable pour les exportateurs sérieux.

Arsha Consulting sera présent au salon Classe Export (stand 28), le 13 et le 14 mai 2015, Place Bonaventure, Montréal. Écrivez-nous pour prendre un RDV ou pour avoir plus d’informations.

Laissez un commentaire