Plus de neuf milliards d’euros seront investis en Inde par les sociétés françaises sur les cinq ans à venir. C’est ce qu’a annoncé le ministre français des finances, Michel Sapin, à la Fédération des Chambres du Commerce et de l’Industrie Indiennes (FICCI) à l’occasion de la visite de François Hollande en Inde.

Ainsi, dans le cadre de l’accord prévoyant la vente de 36 avions de combat à rafale, des investissements français sont attendus en « compensation ». Ces investissements sont voulus par le Premier ministre indien Narendra Modi en soutien à sa campagne Make in India qui a pour but de dynamiser les différents secteurs de l’industrie indienne. Plus tôt dans la journée, M. Hollande avait déjà annoncé que l’Inde et la France continueront de renforcer leurs liens économiques dans une multitude de secteurs, notamment ceux de l’agriculture ainsi que l’aéronautique et l’espace.

Michel Sapin a déclaré que les sociétés françaises avaient investi plus d’un milliard de dollars par an en Inde sur les cinq dernières années, un chiffre qu’il estime devrait doubler au cours des cinq suivantes. La France se positionne ainsi en troisième plus gros investisseur étranger en Inde. "La majorité de ces investissements sont prévus pour le secteur industriel, ce qui fait de la France un acteur majeur dans le programme Make in India du Premier ministre Modi", et les deux pays partagent une perspective de lutte contre le financement du terrorisme, a-t-il ajouté.

Amelie Chodron de Courcel | Senior Consultant International Trade
Arsha Consulting

Laissez un commentaire