Il suffit de se rappeler des terribles événements survenus en 2008 à Mumbai pour comprendre pourquoi les hôtels ont besoin d’un service de sécurité. Ces souvenirs font froid dans le dos : le Taj Mahal Hotel, l’un des plus célèbres hôtels en Inde, et le Trident avaient fait l’objet d’une prise d’otages pendant près de 48 heures. Ces attaques terroristes marquèrent un tournant dans la sécurité des lieux publics en Inde, les hôtels en particulier.

 Cela étant, les hôtels de luxe accueillent un flux constant de clients à travers le monde sans pour autant bénéficier de la même protection que les ambassades ou les établissements gouvernementaux et les terroristes ont bien compris que l’industrie hôtelière constituait une cible bien plus facile. En début d’année, quatre terroristes ont fait 28 victimes de 18 nationalités différentes dans un hôtel de luxe au Burkina Faso (Afrique de l’ouest) ; en 2015, un homme armé a fait irruption dans un centre de vacances en Tunisie et fait 39 morts ; en 2009, des terroristes se sont fait passer pour des clients auprès du Ritz Carlton et du JW Marriot pour y perpétrer des attentats suicides

S’il est difficile de prévenir une attaque terroriste, de simples protocoles de sécurité permettent toutefois de limiter les menaces et de garantir la sécurité des clients, et l’industrie hôtelière en a particulièrement bien saisi les enjeux. Après les attaques à Mumbai en 2008, l’Hotel Association of India’ (HAI) a édicté des consignes de sécurité à l’attention de ses membres, car : « le terrorisme prend les hôtels pour cible en raison de leurs clientèles prestigieuses (clients étrangers inclus), ce qui attire l’attention des médias nationaux et internationaux en conséquence ».

 Au cours des dernières années, l’Inde a assisté à l’émergence d’équipements de sécurité spécialisés ‘made in India’ pour pallier aux failles de sécurité internes et externes. Ces équipements répondent aux normes de qualité tout en étant économiques et compétitifs. Ils présentent l’avantage d’une faible quantité minimum de livraison et peuvent souvent être adaptés aux besoins spécifiques des hôtels.

 Le PDG de Arsha Consulting, Renato Cudicio, est un grand voyageur qui estime que le niveau de sécurité dans les hôtels est globalement insuffisant. « J’ai rarement vu l’équipement d’un hôtel répondre aux exigences de sécurité. Mauvais la plupart du temps, parfois même inexistant » affirme-t-il.

 Et d’ajouter : « la situation est encore plus critique en Europe et en Afrique centrale. Malgré une situation instable et l’existence de menaces réelles et directes, la sécurité demeure inexistante dans de nombreux cas. »

 

Niveaux des mesures de sécurité dans les hôtels 

La sécurité dans un hôtel doit commencer avant même le passage de ses portes avec un « contrôle à l’entrée ». Les véhicules doivent faire l’objet de vérification quelques mètres avant d’arriver. 

S’ensuit la sécurité à la porte principale avec contrôle approfondi : vérification sous le véhicule, détecteur d’explosif et appareils de reconnaissance de la plaque minéralogique. Ce sont là des bases de la sécurité, mais elles doivent être intégrées au contrôle préliminaire. Bornes rétractables, dos d’âne et barrières sont recommandés pour réduire la vitesse des véhicules tandis que des herses doivent être prêtes à être déployées dans le cas d’une intrusion. 

Le contrôle des bagages et les détecteurs de métaux et explosif manuels viennent généralement après, lors de l’entrée dans l’hôtel. L’utilisation de détecteurs avancés peut aider à repérer des individus ayant manipulé des explosifs durant les dernières 48 heures.

 De nombreux hôtels mettent lentement en place ces procédures de base, mais d’autres domaines doivent également recevoir leur attention.

« La plupart du temps, la porte principale est fortement sécurisée, mais c’est rarement le cas des portes de service », explique Cudicio. « Il est facile d’introduire une menace grâce à un contact. Un hôtel compte des centaines de vendeurs, employés et clients, ce qui fait autant de points d’accès. Le contrôle des entrées et sorties de chacun doit faire partie intégrante d’une base de données gérée dans une salle de surveillance. » Les terroristes pénètrent parfois dans un établissement grâce à l’aide d’un « contact en interne » et il est donc essentiel de prévenir cette éventualité en limitant et surveillant les accès. 

Un surcroît de vigilance et de précaution s’avère également nécessaire lors de la tenue d’événements spéciaux comme des conférences ou lors du séjour de VIP. Établir des procédures spécifiques à de telles occasions peut aider. De même, il est important de passer régulièrement en revue la sécurité pour éviter le laisser-aller (ne pas négliger les contrôles inopinés).

 Le client doit considérer son hôtel comme un havre de paix et de sécurité. Il est donc tout aussi primordial de choisir des mesures qui permettront d’assurer la tranquillité des usagers sans pour autant évoquer un contexte de danger. Idéalement, le niveau de protection avec l’équipement approprié ne viendra pas entraver les déplacements des clients. Maintenir une sécurité rigoureuse ne doit pas se faire au détriment de la convivialité.

 La société Arsha Consulting est spécialisée dans la conception d’équipement de sécurité de haute qualité aussi bien en Inde que dans les autres pays. Détecteurs de métaux (portiques et manuels), barrières routières, bornes rétractables, glissières de sécurité, herses et systèmes d’inspections sous les véhicules ne sont que quelques exemples des équipements qu’elle développe pour renforcer la sécurité des hôtels et autres lieux publics.

 

Par Elizabeth Raj | Bloggeuse- Arsha Consulting

Laissez un commentaire