Les acteurs internationaux affirment de plus en plus leur présence dans le secteur de l'hôtellerie indienne. En effet, si l'industrie mondiale de l'hôtellerie connaît un certain ralentissement, et qu’en Asie, l’ancien leader chinois n’est plus aussi prometteur, l’Inde devient, au contraire, le nouvel eldorado.

En fait, ces dernières années, les chaînes hôtelières internationales ont même joué un rôle crucial dans la croissance de cette industrie en Inde. À tel point, qu’elles contribuent à près de la moitié de la croissance du secteur. En effet, selon un rapport récent de l'ICRA, les chaînes hôtelières internationales représenteront 47% de l'industrie indienne de l'accueil d'ici 2020 et 50% d'ici 2022. Elles connaissent ainsi un taux de croissance annuel de 9,6%.

Parmi ces grands acteurs internationaux, très actifs sur le marché indien, on retrouve les groupes Marriott International, Accor Hotels et Carlson Redizor.

Né en France, Made in India


Le Groupe Accor France a connu l’une des croissances les plus rapides du secteur hôtelier du sous-continent. La présence en Inde du premier opérateur européen remonte à 2006, soit une présence effective dans le pays d’une décennie déjà. Et, le choix s’avère payant puisque le continent asiatique représente 50% de la croissance mondiale du groupe, dont une bonne part revient aux investissements en Inde.

Aujourd'hui, l'entreprise se développe sur tous les segments du marché, aussi bien sur l'hébergement économique que sur le luxe. Pour chaque établissement, une exigence particulière a été définie pour respecter les valeurs des marques, l’excellence du service et le raffinement français qui sont les spécialités et l'emblème d’Accor. Récemment, le groupe annonçait l’ouverture de son 45ème hôtel en Inde.

À cette occasion, Jean-Michel Cassé, Vice-président, responsable des opérations pour Accor Inde, indiquait que la réussite du groupe tenait à une stratégie probante : «Né en France et Made in India», une formule efficace qui montre la volonté de la chaîne de s’adapter au sous-continent.

Comprendre l'Inde


Effectivement, le groupe semble avoir pris soin de bien analyser le marché et de s’être adapté avec pertinence aux besoins, aux attentes et aux réalités économiques indiennes. Ses 8000 chambres disponibles s’échelonnent donc sur une large palette allant de l’extra-luxe au petit budget. Le groupe Accor a ainsi implanté la plupart des marques de son portefeuille en Inde, déclinées en fonction des budgets. On retrouve donc les marques Fairmont, Sofitel, Pullman, Swissôtel, Grand Mercure, Novotel, Mercure, ibis, ibis Styles et Formule1.

Si le segment du luxe connait une croissance satisfaisante, c’est surtout le segment de la catégorie moyenne qui permet au groupe une croissance remarquée. Le bon rapport qualité-prix à destination des classes moyennes semble être la clé de la réussite pour le géant hôtelier. La marque Novotel, acteur clé de ce segment, a célébré sa première décennie en Inde tandis que le nouveau venu, ibis Styles, devient de plus en plus populaire. Ce sont au total 28 hôtels de ces deux marques qui ont ouvert.

Autre stratégie, même efficacité : le groupe cherche désormais à implanter son offre en dehors des principales grandes villes indiennes. Aujourd'hui, le Groupe est présent dans 18 villes différentes. Bien implanté dans les mégalopoles, il prospecte des villes plus modestes mais à l’attrait touristique ou économique important.

Parmi les établissements ouverts l’année dernière, citons le ibis Chennai City Centre à Chennai (Madras), le Mercure et l’ibis d’Hyderabad, le Grand Mercure de Mysuru, The Bheemili Resort géré par AccorHotels, l’ibis Styles de Goa, les Hotels Formule1 de Nashik et de Chennai. Rappelons que l'acquisition de FRHI a ajouté deux marques au groupe: Fairmont Jaipur et Swissôtel Kolkata.

Un avenir prometteur


Le groupe semble confiant en l’avenir. La preuve ? Le géant hôtelier annonce son intention d’ouvrir 10 nouveaux hôtels cette année. L’objectif étant d’atteindre 80 hôtels en Inde en 2020, soit une offre de plus de 10 000 chambres.

« En 2016, nous sommes devenus le plus grand opérateur hôtelier dans des villes importantes comme Hyderabad ou Goa. Nous continuerons d'augmenter notre présence dans des villes de cette dimension en 2017 », déclare, optimiste, Jean-Michel Cassé au Economic Times.

Photo- Novotel Hyderabad Aéroport

Amélie Weigel | Journaliste – Arsha Consulting

Elizabeth Raj | Blogger - Arsha Consulting

Visitez note page "Hôtellerie" pour plus d'informations

Laissez un commentaire